PERSONAL BRANDING – VALORISEZ VOTRE SINGULARITÉ

Le personal branding, c’est votre « marketing personnel », de la même manière qu’un plan marketing sur un bien ou service. Le personal branding consiste à établir le plan marketing vous correspondant, valorisant votre profil et vos compétences. Il peut s’appliquer pour un candidat qui cherche un emploi, pour un chef d’entreprise ou un manager qui cherche à convaincre ses clients ou ses collaborateurs. C’est un processus qui n’est donc vraiment pas à négliger, car c’est une aide précieuse pour redefinir votre projet personnel et professionnel. Plusieurs éléments vont donc être décisifs dans ce processus de personal branding.


PREMIERE ETAPE – VOTRE DIAGNOSTIC SWOT – Mieux vous connaitre

Le SWOT, c’est le diagnostic marketing de base qui analyse les forces et faiblesses (Strengths & Weaknesses) , les opportunités et les menaces (Opportunities & Threats) de l’entreprise et/ou du produit face au marché. Avant d’entreprendre un quelconque processus, si vous n’êtes pas certains de vous connaître à 100%, commencez donc par établir un SWOT de vous-même. Cela vous permettra d’identifier les candidats potentiels et leurs techniques de « vente d’eux-mêmes », de réaliser en quoi vous êtes différent d’eux, et ça vous permettra surtout de déterminer un vrai plan d’action.


UN OBJECTIF INITIAL : RECHERCHER L’EMPLOI IDÉAL

Votre premier objectif, définir le plan d’action est la stratégie en ciblant le poste idéal, l’environnement  (quel type d’entreprise, sa culture,..) votre savoir être et enfin vos besoins. Cette réflexion devra se traduire sur un document « c’est votre trame ». il va en découler : le curriculum vitae, souvent la lettre de motivation, et la préparation aux entretiens.

Votre CV : S’il y a une étape à ne pas négliger dans votre processus d’embauche, c’est bien la création de votre CV, c’est votre carte de visite. Le cv à pour objectif  de présenter votre parcours et d’aider votre interlocuteur à juxtaposer les compétences attendues et les vôtres.

Nous vous invitons à aller lire notre article « Comment trouver un travail lorsqu’on est étudiant ? » pour plus de détails. Passées les étapes de CV et LM, il vous faudra convaincre en entretiens. Il n’y a pas de secret pour ces phases : préparez-les au maximum (lecture de journaux, informations sur l’entreprise, préparation de son speech, tenue adaptée à l’entreprise), c’est-à-dire mettez en marche votre plan d’action, et soyez naturel(le). Dites-vous que le travail bien fait est celui qui paraît naturel et fluide alors qu’il a en réalité été travaillé pendant des heures voire des jours auparavant. Si vous deviez garder un fil conducteur durant tout votre process, ça serait de tout mettre en oeuvre pour atteindre votre but, de manière adaptée et originale, mais surtout de le faire en restant vous- mêmes.


NE PAS S’ARRÊTER À L’EMBAUCHE

Comme nous l’avons signalé précédemment, il faut que vous restiez vous-mêmes. C’est, somme toute, l’un des actes les plus faciles à entreprendre, mais c’est aussi l’un des plus indispensables. Le fait d’avoir été vous-mêmes durant tout votre process vous facilitera le reste de votre vie professionnelle, car vous n’aurez pas à réfléchir à vos actions futures, elles se feront naturellement et satisferont vos collaborateurs. Passée cette étape du « être soi-même », il n’y a pas secret : il vous faut fournir un travail de qualité, de manière à faire naître une confiance en vous auprès de vos collaborateurs. Ici, pas de règle de type « ne travaillez pas à 100% dès le départ sinon on vous en demandera 150 » : soyez efficaces, et fournissez un travail de qualité. De plus, si jamais des éléments vous perturbent, parlez-en. Un travail réalisé en collaboration transparente avec vos partenaires sera forcément bon et approuvé.


 

TRAVAILLER AVEC LES AUTRES…dans un état d’esprit de coopération 

Vous allez avoir besoin des autres pour certaines situations et certains buts. C’est ce qu’a théorisé l’américain Abraham Maslow en 1943 avec sa pyramide des besoins (pyramide qui classe les besoins des individus de façon hiérarchique). L’avant-dernier étage de la pyramide concerne le besoin d’estime, à travers la reconnaissance et l’appréciation des autres. Cette appréciation vous permettra, comme une entreprise fidélise ses clients, de fidéliser vos collaborateurs. A travers votre implication et vos actions réfléchies, vous vous ferez apprécié(e) et cela n’en sera que d’avantage bénéfique pour vous. Egalement, le besoin d’estime dont parle Maslow se traduit par la confiance et le respect de soi, ce qui nous amène à la partie suivante :


…MAIS AUSSI POUR VOUS

Même si certaines personnes vous parleront d’égoïsme ou d’individualisme, il est impératif de travailler pour soi, c’est avec cette démarche que vous vous développerez. C’est d’ailleurs le dernier critère de cette fameuse pyramide : le besoin d’accomplissement de soi. C’est grâce à cet accomplissement de soi que vous gagnerez en confiance en vous et que vous ferez rayonner cette confiance auprès des autres.


QUEL PIEGE À EVITER ?

Attention, il y a différents pièges à éviter. Lorsque l’on pense à « vendre ses compétences et son profil », certaines personnes pourraient mal l’interpréter et agir de manière contre-productive. Il ne s’agit pas ici d’aller crier vos compétences sur tous les toits, ou d’entreprendre des actions trop originales parfois maladroites, qui vous feraient plus de mauvaise publicité qu’autre chose. Gardez bien à l’esprit qu’une bonne candidature, une communication travaillée mais qui parait naturelle, de bons résultats ou un bon savoir-être avec vos collaborateurs, feront office de parfaite publicité. L’individu qui travaille discrètement mais qui fait un travail de haute qualité, se verra inévitablement récompensé. Cette récompense est d’ailleurs la plupart du temps en adéquation avec les souhaits de l’individu.


AGISSEZ !!! ACTION 

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire : appliquez ces conseils à votre profil si ce n’est pas déjà fait, et constatez le changement. Si ce n’est pas déjà fait non plus, nous vous conseillons également d’aller jeter un oeil à notre article « Comment trouver un travail lorsqu’on est étudiant ? » pour avoir des idées supplémentaires.

Leave a Reply